Skip to main content
Bienvenue sur Parentsconnectés.be, la version francophone adaptée du site Medianest.be
ParentsConnectés, site web pour les parents sur l'éducation aux médias
Image
MediaNest - Thema's
Thèmes

Découvrez tous nos thèmes, des médias sociaux et des jeux en ligne à la cyber-intimidation en passant par la publicité et la confidentialité.

Image
MediaNest - Leeftijden
Age

Recherchez à partir de l’âge de votre enfant, de 0 à 18 ans!

Que faire si votre fille de 12 ans veut créer un profil sur Facebook ? Comment réagir lorsque vous estimez que votre fils passe trop de temps à jouer à des jeux en ligne ? De nombreux parents veulent laisser leur enfant découvrir le monde numérique, mais parfois, il est nécessaire de passer certains accords.

En tant que parent, comment imposer des règles concernant l’utilisation des médias ?

Parlez à votre enfant

Qu’est-ce qui est permis et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Disctutez-en avec votre enfant. Demandez-lui pourquoi il fait (ou veut faire) certaines activités en ligne. Discutez des avantages et des inconvénients liés notamment au fait de passer beaucoup de temps à jouer en ligne. Dites à votre enfant quelles sont les limites et ce que vous attendez de lui. Dialoguer sereinement à ce sujet, ne rentrez pas dans la confrontation, mais expliquez à votre enfant qu’il est important pour vous de comprendre ses usages.

Laissez votre enfant donner son avis. Réfléchissez ensemble à des accords.

Mettez-vous d’accord

Convenez avec votre enfant de ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas, concernant notamment :

  • les moments où votre enfant ne peut pas avoir son smartphone sur lui, comme à table ou la nuit dans son lit
  • les moments où il peut ou non jouer en ligne, par exemple uniquement après avoir terminé ses devoirs
  • l’autorisation de créer un profil Facebook à condition toutefois que vous régliez correctement ensemble les paramètres de confidentialité. Vous n’êtes pas obligé de lire ni d’approuver tout ce qui apparaît sur le profil de votre enfant. Etablissez une relation de confiance réciproque.
  • les personnes avec lesquelles votre enfant converse ou joue en ligne. Ainsi, le ‘gaming’ avec des amis ou des camarades de classe ne présente pas de danger, contrairement aux jeux en ligne avec des inconnus.

Assurez-vous aussi que votre enfant viendra vers vous en cas de problème ou de doute. Faites-lui comprendre qu’il peut toujours venir vous parler, que vous ne vous facherez pas.

Exemple : votre enfant a des problèmes au niveau des ajouts d’amis en ligne ? Analysez ensemble les bons paramètres de confidentialité et les types d’amitiés sur les réseaux sociaux.

Essayez d’arriver à des accords clairs, acceptables et réalistes tant pour vous que pour votre enfant. Une liste d’accords écrits peut s’avérer utile.

Décidez ensemble de ce qui se passe si votre enfant ne respecte pas les accords

Votre enfant ne respecte pas les accords établis entre vous. Que faire ? Discutez à l’avance de ce que cela implique, réfléchissez ensemble à l’une ou l’autre sanction constructive en cas de non respect. Cela permettra à votre enfant de connaître les conséquences. Prenez le temps de réfléchir à une sanction adaptée.

  • Ne soyez pas trop sévère, sinon votre enfant viendra peut-être moins facilement vous trouver en cas de problème.
  • Laissez votre enfant expliquer pourquoi il n’a pas respecté les accords.
  • Votre enfant est puni ? Veillez à ce que cette punition lui apprenne, à l’avenir, à mieux utiliser les médias en ligne.
Donnez vous-même le bon exemple

Si vous-même vous utilisez constamment votre smartphone, vous pouvez difficilement attendre de votre enfant qu’il se comporte autrement. Respectez donc également les accords pris et dites-le ou montrez-le à votre enfant.

Restez informé des activités en ligne de votre enfant

Chez l’adolescent aussi, il est important de connaître ses activités en ligne. Montrez lui votre intérêt, sans vouloir tout surveiller pour autant. Votre enfant acceptera plus facilement les règles et les accords pris si, en tant que parent, vous savez à quoi il est occupé et ce qu’il trouve important.

Etablissez une relation de confiance réciproque

Parlez-en ouvertement avec votre enfant. Ne le contrôlez pas en cachette. Si vous devez dire à votre enfant ce que vous avez vu à son insu, il risque de ne plus vraiment vous faire confiance.

Adaptez les accords lorsque votre enfant grandit

 

Il faut sans doute débattre un peu plus souvent avec les jeunes enfants qu’avec leurs aînés. Le passage à l’école secondaire est une étape importante pour l’enfant. Il est normal que les jeunes expérimentent et repoussent leurs limites.

  • Accordez peu à peu plus de liberté et de responsabilités à votre fils ou fille.
  • Revoyez régulièrement vos accords.
  • Tenez compte de la personnalité de votre enfant. Certains enfants ou adolescents sont plus sensibles face à une expérience négative en ligne telles des images violentes ou une réaction sur Facebook. Ne négligez jamais un ressenti négatif de votre enfant. Il saura ainsi qu’il peut toujours compter sur vous. Si vous constatez que votre enfant est malheureux à cause de quelque chose qu’il a vécu en ligne, vous pouvez revoir vos accords.

 

Pour aller plus loin : « Les enfants et les écrans », le rapport de recherche commandité par l’ONE, initié en collaboration avec le CSEM :  http://www.one.be/actualites-one/details-actualites-one/les-enfants-et-les-ecrans/